Programme cofinancé par l'Algérie et l'Union européenne

Géré par le Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité Sociale

FICHE DE PROJET

Intitulé du projet

Bab El Amel » : Accueil, Appui et Accompagnement des jeunes à la création de leurs micros entreprises

Présentation du bénéficiaire

Dénomination 

Association Nationale des Echanges entre Jeunes (ANEJ)

Statut juridique 

Association algérienne agréée selon la loi 12-06

Date de création

1992

Secteur (s) d’activité

Promotion des activités de jeunesse

Contact(s)

Ali Sahel

Matouk Smaoune

Fonction(s)

Président

Trésorier

Tél.

+213 (0)21 74 29 02

 

Fax

+213 (0)21 74 29 02

E-mail

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Site web

www.anej.asso.dz

Présentation du co bénéficiaire

Dénomination 

Plate-forme Migrants et Citoyenneté Européenne (PMC-Europe)

Statut juridique 

Association française à but non lucratif

Date de création

1997

Secteur(s) d’activité

Solidarité internationale

Contacte(s)

Samir Djaïz

Fonction

Secrétaire Général

Tél.

+33 (0) 1 43 21 97 09

Fax

+33 (0) 1 43 21 97 09

E-mail

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Site web

www.pmc-europe.info

Données générales du projet

Zones d’intervention

Wilayas de : Annaba, Béchar Khenchela et Oran.,

Durée

18 mois

Budget global

222.222 €

Contribution UE

200.000 €

Description du projet

Contexte

Le projet s’inscrit en complémentarité des actions développées par les agences publiques de promotion de l’entrepreneuriat : l’ANSEJ, l’ANGEM et la CNAC.

 

Ces dispositifs, créés par les pouvoirs publics, ont pour missions principales: de soutenir, de conseiller et d’accompagner les jeunes promoteurs dans le cadre de la mise en œuvre de leurs projets d’investissement; de financer des projets initiés par des jeunes entrepreneurs et d’assurer le suivi des investissements réalisés par ces jeunes.

 

Le projet s’appuie sur une expérience développée par l’ANEJ sur quatre wilayas (Adrar, Bejaïa, Boumerdès et Tizi Ouzou) pour accompagner de jeunes promoteurs. Cette expérience a mis en évidence la nécessité de créer une relation de confiance entre les jeunes et les accompagnateurs de l’ANEJ. Cette relation de confiance est une clé de réussite pour les jeunes qui se sentent écoutés et s’inscrivent ainsi dans une dynamique pédagogique, dans un désir de maîtrise et de réussite de leur projet.

 

Les jeunes porteurs de projets, dans leurs démarches techniques et administratives, pour l'établissement de leurs dossiers de demandes de crédits, attendent plus des pouvoirs publics pour améliorer les conditions d’accueil, d’appui des jeunes et d’octroi des crédits.

Objectif général

 

La mise à disposition auprès des jeunes en difficulté, porteurs d’idées ou de projets, d’une structure d’accueil, d’appui et d’accompagnement dans les wilayas de Annaba, Béchar, Khenchela et Oran permettant de les suivre, de les encourager, d’évaluer leurs projets et de les orienter vers des formations qualifiantes ou vers la création de leurs activités génératrices de revenus.

Objectifs spécifiques

 

 

 

 

 

1.  Faciliter l’accès des jeunes en difficulté aux différents dispositifs liés à la création d’entreprise, au microcrédit et à la formation.

2.  Eviter la création de micro entreprises non-viables et inscrire les initiatives des jeunes dans le secteur formel.

3. Instaurer l’implantation d’un réseau de partenaires, constitué de l’ensemble des intervenants locaux : associations, agences de promotion de l’emploi et de l’entrepreneuriat, chambres consulaires (artisanat et métiers/commerce et industrie), bourses régionales de partenariat et de sous-traitance, entreprises, universités, etc.

Publics ciblés

Jeunes porteurs d’idées et de projets d’entrepreneuriat ayant besoin de plus d’écoute et d’accompagnement pour mener à bien leurs projets ou activités génératrices de revenus, entrant dans le cadre des dispositifs d’appui financiers de l’ANSEJ , l’ANGEM et la CNAC.

Résultats attendus

 

 

 

 

 

 

 

1. Quatre (04) « Antennes Wilaya » sont installées et coordonnées par un Chef de projet avec la participation de huit « accompagnateurs », soit 02 accompagnateurs par Wilaya, ayant la charge d’identifier et d’assurer l’accompagnement des jeunes porteurs de projets.

2. Les besoins des porteurs de projets sont identifiés au travers de 96 réunions collectives regroupant les jeunes porteurs de projets, soit 24 réunions par wilaya, touchant globalement 2.000 personnes.

3. 600 jeunes sont accompagnés dans la création de leurs micros entreprises et 420 jeunes sont orientés vers des formations qualifiantes ou diplômantes pour assurer leur employabilité.

5. Un réseau national des porteurs de projets et nouveaux chefs d’entreprises est créé.

Activités principales

 

 

 

 

 

 

 

1.1 Formation de huit (08) accompagnateurs (en raison de 02 par wilaya) aux techniques d’accompagnement à la création de la micro entreprise.

1.2 Installation des bureaux de Bab El Amel dans les quatre wilayas.

2.1 Elaboration d’un programme d’information sur l’entrepreneuriat et les dispositifs de financement existant et l’accompagnement proposé par le projet Bab El Amel.

2.2 Renforcement des réseaux de partenaires et consolidation des relations avec les dispositifs ANSEJ, ANGEM, CNAC, Chambres consulaires etc.

2.3 Animation de séances d’information et de sensibilisation dans les quatre wilayas, en moyenne 2 fois par mois. 

3.1 Animation de réunions collectives pour l’identification du public bénéficiaire.

3.2 Accueil individualisé et personnalisé des porteurs de projets et validation de l’idée de projet, ou orientation vers une formation qualifiante/diplômante ou vers un emploi, dans le cadre d’un processus d’accompagnement.

3.3 Accompagnement technique des porteurs de projets jusqu’au financement de l’entreprise.

3.4 Suivi post-création  des entreprises créées.

4.1 Réalisation de rencontres entre les bénéficiaires pour les mettre en réseau.

4.2 Création d’un site web dédié au projet et comprenant un « espace forum entreprise ».

4.3. Accompagnement et suivi du réseau afin d’en assurer sa durabilité.

Méthodologie

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet Bab El Amel, la stratégie d’intervention repose sur la capitalisation des acquis d’un projet similaire d’accompagnement de jeunes promoteurs à la création d’entreprise, conduit précédemment par l’ANEJ dans quatre wilayas (Adrar, Bejaïa, Boumerdès et Tizi Ouzou). Les actions de formation au profit des futurs accompagnateurs (02 par Wilaya), sont stratégiques dans ce projet car elles représentent une part importante dans la réussite de la mise en œuvre du projet. L’acquisition du savoir et du savoir-faire, est un investissement que l’ANEJ met au centre du concept de renforcement des capacités du staff administratif et technique du projet.

L’ANEJ, a choisi l’effet multiplicateur de bonnes pratiques pour transposer ces dernières aux niveaux des quatre wilayas pilotes du PAJE (Annaba, Béchar, Khenchela, et Oran), soit l’application des procédures, l’utilisation de la mallette de l’accompagnateur élaborée par des experts qualifiés, le suivi d’un référentiel et d’outils d’accompagnement.

Mots clef

Jeune / Insertion professionnelle/ Employabilité / Entrepreneuriat / Accueil / Ecoute / Formation / Accompagnement.

Partenaires

  • partenaire
  • partenaire
  • partenaire
  • partenaire
  • anem